A propos

En 2007, Pierre Kurzeja, ingénieur en construction bois de formation découvre le MHM*. Après une visite en Allemagne de chantiers et d’usine MHM, il réalise la première maison France MHM à Privas. Immédiatement séduit par ce procédé sec et ultra performant, il lance alors la société HBM en juin 2008, afin de répondre à l’enthousiasme et l’intérêt pour ce produit d’exception.

Avec plus de 20 réalisations en 5 ans, HBM reste une société à taille humaine et continue à faire évoluer et à améliorer ses méthodes de chantiers. La notoriété de HBM, nous a amené à réaliser des chantiers à travers tout le territoire français (de Paris à Nice) et sur des sites des plus inaccessibles nous obligeant à apporter des réponses techniques adaptées.

 

*La naissance du MHM

Il y a plusieurs années, afin de satisfaire la demande de maîtres d’ouvrages qui ne veulent pas de maisons avec des murs creux, M. Hundegger cherche la possibilité de développer des murs en bois naturel et massif. Il découvre que les planches latérales, de 24mm d’épaisseur, de différentes longueurs et largeurs, sont proposées à des prix intéressants dans les scieries. Le prix pour les planches sèches est environ la moitié du prix du bois normal sec de construction (la faible épaisseur des planches permet un séchage plus facile).

Afin d’avoir la plus grande stabilité possible et pour éliminer le gonflement et le rétrécissement du bois, seule la disposition croisée s’imposa dès le début. Pour lier ces planches, la colle et l’acier sont écartés pour des raisons de coût. Seul l’aluminium convient, il est entièrement neutre au niveau biologique dans la construction, il ne dérange pas le champ magnétique naturel et il peut être découpé sans gêne par les outils courants de menuiserie (scie, défonceuse, tronçonneuse,…). Le MUR EN BOIS MASSIF était né.

En 2003, la première chaîne de fabrication de murs MHM voit le jour à Nesselwang en Allemagne. Aujourd’hui, plusieurs milliers de maisons ont vu le jour dans le monde, elles ont été construites rapidement à la grande satisfaction des maîtres d’ouvrages qui sont toujours enthousiasmés par le climat de la maison dès la phase du gros œuvre. On dénombre aujourd’hui environ 20 chaînes de production dans le monde (Belgique, France, Allemagne, Italie, Russie), qui fabriquent plus de 1000 maisons par an.